Secrétaire externalisée et comptabilité ?

secrétaire externalisée et comptabilité

La gestion administrative au sein de toute société ou entreprise qu’elle soit jeune ou expérimentée peut être particulièrement lourde. Et l’une des meilleures solutions qui s’offre aux entrepreneurs est d’avoir recours à une secrétaire externalisée qui grâce à ses compétences peut efficacement les soulager de certaines tâches à moindre coût. Toutefois, on ne peut pas s’empêcher de se demander si une secrétaire externalisée est assez compétente pour gérer toute sorte de tâches en particulier celle ayant rapport à la compatibilité. C’est ce que nous allons donc essayer de savoir dans cet article, mais avant faisons un petit tour d’horizon sur la notion de secrétaire externalisée et de ses fonctions.  

Qu’est-ce qu’une secrétaire externalisée ?

Une secrétaire externalisée est une personne indépendante qui travaille en free-lance généralement à son domicile ou pour le compte d’une structure spécialisée. La plupart des personnes qui font ce travail disposent habituellement d’une bonne expérience, car ayant déjà exercée dans le milieu du secrétariat. Ces travailleurs ou travailleuses exercent donc à distance et sont assujettis à des droits et des obligations. C’est un métier qui est largement répandu.

Les tâches habituellement accomplies par une secrétaire externalisée

Les secrétaires externalisées gèrent souvent les agendas, rendez-vous et appels téléphoniques des entreprises qui les emploient. Elles sont aussi chargées des transcriptions et des rédactions, de l’établissement des factures, de l’organisation des conférences ou d’événements et de plusieurs autres tâches administratives.  

La gestion de ces tâches courantes permet aux entrepreneurs ou aux patrons et même aux tiers de plus se concentrer sur leurs activités et d’avoir une meilleure gestion ou maîtrise de leur budget.

Les secrétaires externalisées et leur rapport avec la comptabilité

Une secrétaire est une personne ou une salariée qui possède de multiples compétences au vu des nombreuses et différentes tâches qu’elle doit accomplir. Et au nombre de ces tâches, il n’est pas rare de trouver des secrétaires externalisées qui possèdent aussi quelques notions de comptabilité leur permettant notamment de procéder à la gestion de certaines pièces comptables (bulletins de salaire, factures d’achat et de vente, etc.) et de leur classement.

Elle peut aussi s’occuper des déclarations fiscales. Une secrétaire comptable peut également travailler en qualité d’aide-comptable et effectuer plusieurs tâches n’impliquant pas le recours au plan comptable au risque d’être en délicatesse avec la loi. La comptabilité est en effet une fonction réglementée par un texte de loi et toute personne qui l’exercerait sans en avoir la qualité pourrait être poursuivie pour exercice illégal d’une profession.

De tout ce qui précède, nous pouvons donc affirmer qu’une secrétaire externalisée peut accomplir certaines tâches liées à la comptabilité du moment où elle en possède les compétences, mais elle ne peut qu’agir dans une certaine mesure. Elle ne peut et ne doit donc pas outrepasser certaines limites.

Laisser un message

Your email address will not be published.